Catégories
Management interculturel

Comment la culture d’un pays influence l’organisation du transport

Est-ce le management interculturel qui influence la culture du pays ? Selon les anthropologues et le modèle d’Hofstede c’est d’abord la culture du pays qui va influencer les modes de vie. Les styles de management en font partie. Mais certaines dimensions de management interculturel comme l’indice de distance hiérarchique se retrouvent aussi dans l’organisation socio-économique du pays. Voici un exemple avec les transports.

Que nous dit l’organisation des chemins de fer ou l’accueil à bord d’un avion du style de management d’un pays ? Le management interculturel permet l’analyse des modes de transport en France, Russie, États-Unis et Allemagne offre un nouvel éclairage sur les différences culturelles entre les pays.

Comment le management interculturel s’invite à bord

Je suis en place 6 C sur le vol Lyon-Moscou. Il ne me reste plus qu’à passer aux toilettes avant le décollage. Mon siège est situé vers l‘avant de l’appareil, en classe économique et juste après la classe affaires. Ce sont donc les toilettes de la classe affaires qui sont plus proches.

Derrière moi, les passagers de la classe économique continuent de s’installer. Il me faudrait traverser pratiquement tout l’avion pour atteindre les toilettes de ma classe. J’échange et insiste auprès de l’hôtesse de Aeroflot, compagnie aérienne russe, pour pouvoir utiliser les toilettes à l’avant de l’appareil. Peine perdue, avec un visage dur, elle me montre fermement ceux situés à l’arrière. À son regard, j’interprète sa pensée : « vous n’espérez quand même pas, vous passagers de la classe économique, aller aux toilettes réservées à la classe affaires » ! Non bien sûr, on ne mélange pas les torchons et serviettes… A contrario, j’ai fait le même trajet avec la compagnie allemande Lufthansa pendant plusieurs années, sans que le problème ne se pose.

Le management interculturel à bord de l’aviation commerciale

Une compagnie aérienne ferait-elle comme M. Jourdain, du coaching interculturel sans le savoir ?

Pour rappel, l’indice de distance hiérarchique mesure le degré d’attente et d’acceptation des inégalités par les membres ayant le moins de pouvoir dans une société.

Aeroflot mettrait-elle en pratique les principes de distance hiérarchique d’Hofstede  sans le savoir ?

Les règles de fonctionnement sont édictées selon les principes de sécurité. L’association internationale de l’aviation IATA n’a que faire des formations à la communication interculturelle d’Hofstede. La sécurité des passagers est homogène, quelle que soit la compagnie aérienne.

La façon dont sont mises en œuvre les procédures d’accueil varie d’une compagnie à l’autre. Elle dépend de la culture du pays d’origine. Les compagnies recrutent en effet principalement des personnels de leur pays d’origine. Sur KLM, il y aura principalement des collaborateurs de nationalité hollandaise. Il en va de même pour l’ensemble des compagnies aériennes. Aeroflot permet de découvrir la culture russe au travail et de comprendre comment fonctionne le management interculturel en Russie.

Une petite exception doit être faite pour Emirates Airlines, qui dispose d’un personnel très international. Cette compagnie, l’une des meilleures au monde, utilise un grand nombre de nationalités dans son recrutement. Pour les managers en charge de constituer des équipes, ceci peut-être un axe de réflexion.

Revenons à Hofstede et au management interculturel en entreprise !

Que peut nous apporter le fonctionnement d’une compagnie aérienne en matière de management interculturel ?

Avec la compagnie Aeroflot, nous avons les prémices de quelques recommandations en termes de management. En Russie l’indice de distance hiérarchique est très élevé (93). Parmi les grands pays industriels, il s’agit d’un des indices les plus élevés. Il est même de 13 points supérieurs à celui de la Chine.

Par ailleurs, le fonctionnement de la classe affaires sur Air France, KLM et Lufthansa montre un écart de conception et de réalisation important sur les sièges de la classe affaires par rapport à Aeroflot. Ceux des compagnies occidentales sont identiques à ceux de la classe économique, à la différence que le siège du milieu se replie et fait office de séparation. Cette conception permet à la compagnie de moduler le nombre de places en classe affaires en fonction de la demande. Elle pourrait potentiellement changer tout un avion en classe affaires ou à l’inverse en classe économique !

Sur Aeroflot en revanche, la différence entre les fauteuils des deux classes est marquée et ils ne sont pas modulables. L’ensemble des passagers de la classe affaires bénéficie d’un fauteuil beaucoup plus large, semblable à ceux des compagnies occidentales pour les vols long-courriers.

Ces différences illustrent, à mon sens la différence de traitement des élites. Dans la culture russe, il est tout à fait normal que la classe affaires soit une « vraie » classe affaires, réservée à un petit nombre de clients qui bénéficie d’un traitement privilégié.

L'indice de distance hiérarchique entre la France et la Russie. Découvrez les différences culturelles avec l'indice de distance hiérarchique d'Hofstede. C'est le meilleur modèle de management interculturel
L’indice de distance hiérarchique du modèle de management interculturel d’Hofstede, en France et en Russie

Chemin de fer et management interculturel

L’indice de distance hiérarchique d’Hofstede s’invite-t-il également sur le développement du réseau ferré d’un pays ? Je vous propose d’étudier des pays de taille comparable : la France et l’Allemagne, puis les États-Unis la Chine et la Russie.

France versus Allemagne

L’indice de distance hiérarchique est l’impact du modèle de management interculturel d’Hofstede dans les transports ferroviaires. France 69 – Allemagne 35. La carte correspond tout à fait.France 69 – Allemagne 35

En Allemagne, les lignes ne sont pas centralisées et maillent tout le territoire, au contraire de la France où tout passe par Paris. La façon dont les lignes sont centralisées illustre de manière assez frappante l’indice de distance hiérarchique. Plus il est élevé, plus la centralisation de l’organisation territoriale des chemins de fer est forte. Quelles sont les conséquences sur le management ? Dans un pays comme l’Allemagne, les collaborateurs vont moins facilement accepter les décisions qui viennent d’en haut. La centralisation du pouvoir, que ce soit dans la vie politique ou dans la vie d’entreprise. Le président de l’Allemagne a des responsabilités honorifiques. Le pouvoir est exercé par la chancelière.

En France, notre président cumule les deux responsabilités : exécutive et représentatives (honorifiques) . Alors cette centralisation des chemins de fer ne ressemble-t-elle pas à la notion d’exercice du pouvoir dans les entreprises ?

Russie versus Chine versus Etats-Unis

Centralisation des chemins de fer et lien avec le management interculturel

Indice de distance hiérarchique des trois pays : Russie 93 – Chine 80 – USA 40

La centralisation des chemins de fer ressemble de très près à la centralisation du pouvoir, plus élevée en Russie qu’en Chine  et faible aux Etats-Unis. L’indice de distance hiérarchique confirme cette hypothèse. Ainsi à la lecture de la carte de l’organisation des chemins de fer, nous pouvons déduire des éléments propres à améliorer le management interculturel en entreprise. Aux Etats-Unis, les prérogatives du chef sont nettement plus faibles qu’elles ne le sont en Chine ou en Russie. Les privilèges des managers de fonctions équivalentes seront nettement plus élevés que ceux octroyés aux managers américains.

Conseils du coach interculturel

À un jeune dirigeant américain expatrié à Moscou, je conseillerais de ne pas hésiter à montrer les attributs du pouvoir. Vous avez un grand bureau ? Utilisez-le. N’investissez pas l’open space, ce n’est pas pour vous ! Prenez des décisions et n’insistez pas sur la partie Bottom Up du management. Vous risquez d’être déçu par le manque de suggestions de vos collaborateurs. Ils considèrent que c’est à vous d’avoir les idées et de prendre les décisions. Eux « exécuteront ». Respectez la culture : elle est différente de la vôtre. Elle n’est ni meilleure, ni moins bonne. Simplement différente.

Contactez-nous:

NOM

E-MAIL

SUJET

MESSAGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *