Vous avez identifié le besoin de mieux se comprendre dans votre équipe. Vos collaborateurs sont diplômés et connaissent leur métier. Chacun maîtrise son poste et comprend les enjeux pour réussir à l’international. Cependant, il manque « une touche » de quelque chose. Vous avez constaté d’ailleurs des conflits ou des remarques parfois blessantes entre certaines personnes. Que faut-il ajouter pour faire jouer pleinement la cohésion d’équipe ? Parmi les différentes solutions qui s’offrent à vous, nous recommandons une formation au management interculturel.

Qu’est-ce qui fait la qualité d’une formation management interculturel ?

  • L’expérience internationale du consultant.
  • L’engagement des participants.

La variété des outils de management interculturel utilisés :

nous utilisons pour cela des outils reconnus sur le marché. Parmi ceux-ci, citons le Culturoscope, et le modèle de management interculturel d’Hofstede.

Le diagnostic des compétences en management interculturel :

L’adéquation entre les besoins de l’équipe et la méthode de découverte de la communication interculturelle.

Combien de temps cela prend-il ?

Toutes nos formations sont sur-mesure. Nous partons des besoins du client. Idéalement, il faut compter deux à trois jours pour maîtriser les principes de management interculturel. La répartition peut-être d’une journée initiale puis d’une journée au bout de trois à six mois. Ou bien trois jours consécutifs si vous le pouvez.

Quels sont les sujets abordés lors d’une formation au management interculturel ?

Nous évoquons des thématiques comme le rapport au pouvoir et à l’autorité, le rapport au temps, ou bien la façon d’exprimer son désaccord.

L’expression de l’autorité

Chaque culture a une façon propre d’exercer l’autorité. En Angleterre, l’utilisation du prénom est courante entre un salarié et le président.

Des indices de distance hiérarchique très différent d’un pays à l’autre.

D’autres cultures comme la culture française utilisent Monsieur, ou Monsieur le Directeur. Cela impacte évidemment la communication interculturelle et le fonctionnement de l’organisation.

Quelles sont les différences entre management interculturel et communication interculturelle ?

Le management interculturel

Il s’adresse aux responsables d’équipe. Il s’agit de rendre le manager plus efficace dans l’optimisation de ses ressources. Cela concerne les ressources financières, le temps et bien sûr les collaborateurs. Les formations au management interculturel permettent aux dirigeants de prendre conscience de leur propre cadre de référence interculturelle. Cela améliore la gestion des équipes interculturelles. Ils découvrent aussi leur positionnement à l’intérieur de leur propre univers culturel. C’est une façon de redécouvrir sa culture.

La communication interculturelle

Elle concerne tous les collaborateurs. Comment les équipes du siège interagissent-elles avec les filiales à l’étranger ? Quels sont les leviers d’amélioration de la performance pour réussir à l’international ?

Il s’agit d’un travail de connaissance de soi et de découverte de l’autre. L’apprentissage passe aussi par la compréhension des symboles et des pratiques culturelles de la personne.

Définition des différences interculturelles ?

Il s’agit d’abord des représentations qui émergent d’un groupe ou d’un individu et des valeurs qui caractérisent une culture. Ces représentations sont soit visibles ou soit cachées. Notre culture comprend :

  • Les comportements.
  • Nos perceptions.
  • Nos émotions
  • L’organigramme de la société
  • Nos valeurs.

La métaphore de l’iceberg dans les cours de management interculturel.

Certains éléments comme les rites, des célébrations, les prises de décision, sont visibles par tous. Ils constituent des points de repère pour la communication interculturelle du manager. D’autres éléments, comme dans le cas de l’iceberg, sont invisibles. Les valeurs par exemple. Il appartient donc à chacun d’essayer au travers des comportements et des réactions d’autrui d’anticiper les conséquences de nos paroles et de nos actes.

Il s’agit d’un d’une véritable acquisition d’un savoir-être interculturel. Parfois, nous parlons de posture du manager et du leader. Nous pouvons extrapoler en parlant de posture du manager interculturel.


Prendre un rendez-vous d’approfondissement  :