Quiz en management interculturel

Prenez quelques minutes pour effectuer ce quiz en management interculturel. Vous aurez les réponses au bas de cette page. Si vous vous préparez au management des organisations ou au management à l’international, découvrez le management interculturel. Cela vous sera utile pour mieux comprendre les différences interculturelles au sein de vos équipes. Dans tous les cas, vous aurez une brève introduction aux concepts. Puis quelques questions. Enfin, les réponses au quiz en management interculturel figurent au bas de cette page. Vous lirez aussi mes commentaires.

L’indice de distance hiérarchique

Nous rappelons d’abord la définition de l’indice de distance hiérarchique selon Geert Hofstede. Il s’agit de l’attente et l’acceptation des personnes situées en bas de l’échelle sociale.

Power Distance is defined as the extent to which the less powerful members of institutions and organisations within a country expect and accept that power is distributed unequally.

Geert Hofstede

Vous trouverez les réponses à ce quiz au bas de la page. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en discuter. Si vous souhaitez évoquer les formations  consultez l’académie du management interculturel.

  1.  Dans un pays présentant un indice de distance hiérarchique élevé, le style de management directif est à éviter.

A vrai

B faux

2. Dans le pays où l’indice de distance hiérarchique est à 35, les privilèges des dirigeants, et des autres personnes de pouvoir sont peu acceptés. C’est le cas typique des pays scandinaves.

A vrai

B faux

3. Dans les pays à indice de distance hiérarchique élevé, les dirigeants exposent ouvertement leurs signes extérieurs de richesse.

A vrai

B faux

Indice de distance hiérarchique de Hofstede

4. L’indice de distance hiérarchique (en anglais Power Distance Index) est plus élevé en Russie qu’en France.

Cela signifie que :

A Les hommes ont plus de pouvoirs que les femmes en Russie.

B Les hommes conservent une certaine distance par rapport aux femmes en Russie.

C Les managers russes attendent plus de feed-back et de propositions changements de la part de leurs subordonnés que les managers français.

D Les salariés français acceptent moins les inégalités dans la distribution et la répartition des pouvoirs que leurs homologues russes.

5. Un score plus élevé pour l’indice de distance hiérarchique (en anglais Power Distance Index) en Russie (93) qu’en France (68) et qu’en Allemagne (35) signifie que :

A L’Allemagne et la France sont relativement proches en manière de style de management

B Le style de management « bottom up » est beaucoup plus adapté aux Russes qu’aux Allemands

C Les managers allemands sont moins ouverts, que leurs homologues français et russes aux suggestions de leurs subordonnés sur l’amélioration des processus

D Dans la société russe en général, le chef dans une entreprise, montre les « attributs du pouvoir » que ne possèdent pas les membres de son équipe (voiture de fonction, montre de luxe, bureau de taille imposante)

Cas pratique de management interculturel

6. Marina Putinova, citoyenne russe, est nommée Directrice Financière Europe à Londres. Cette promotion à un poste de direction récompense la qualité de son travail à Moscou. Quelles problématiques risque-t-elle de rencontrer ?

A Ses collègues anglais, la perçoivent comme trop gentille

B Elle trouve que le coût de la vie à Londres est plus élevé qu’à Moscou

C Elle pourrait avoir des difficultés à s’adapter à la nourriture anglaise très différente de la gastronomie russe

D Elle pourrait être perçue comme trop autoritaire par ses collègues anglais

7. Jean-Baptiste Bernadotte est un général français. La couronne le nomme roi de Suède en 1818. Quels problèmes a-t-il pu rencontrer au début de son règne ? L’indice de distance hiérarchique en France est de 68 et en Suède de 31.

A Il a pu être perçu comme trop autoritaire

B Il a pu être perçu comme trop peu autoritaire

C Il a plu être mal aimé des Suédois, car ils n’aiment pas les Français, mangeurs des grenouilles et d’escargots. Le saumon c’est bien meilleur.

D Nous ne pouvons pas savoir sur la base de l’indice de distance hiérarchique, car ce dernier ne s’applique pas au monde des affaires.

Une question primordiale avant d’aborder la suite. Comment vous sentez-vous avec ce quiz en management interculturel? Si vous êtes complètement perdus, appelez-nous !

Les différences culturelles France Russie

8. Dans quels pays pourrions-nous rencontrer ce type de bureau?

A Russie

B Australie

C Danemark

D Autriche

9. Dans quels pays va-t-on retrouver ce type de mobilier de bureau ?

A Russie

B Chine

C Suède

D Canada

10. Quel pays perçoit l’humour de cette blague comme « pas très drôle » ?

A France

B Russie

C Brésil

D Suède

Réponses au quiz en management interculturel :

Q1 VRAIE : plus l’indice de distance hiérarchique est élevé plus l’acceptation des inégalités est grande. Les collaborateurs sont en attente de directives de la part de leur responsable.

Q2 VRAIE : les pays scandinaves sont les plus égalitaires. Les dirigeants sont assez discrets sur leurs privilèges.

Q3 VRAIE : c’est l’inverse de la question précédente. Les dirigeants montreront un exercice du pouvoir ostentatoire, dans les pays à indice de distance hiérarchique

Q4 réponse D : les salariés français ayant un indice de distance hiérarchique plus faible ont une acceptation plus faible des inégalités dans l’entreprise.

Q5 réponse D : Les dirigeants montreront un exercice du pouvoir ostentatoire dans les pays à indice de distance hiérarchique élevé.

Q6 réponse D : elle pourrait perçu comme trop autoritaire par ses collègues anglais. L’écart de l’indice de distance hiérarchique est très significatif entre la Russie et l’Angleterre. Il pourrait donc y avoir un impact entre la culture de référence de la personne et ses nouveaux collègues.

Le pouvoir et la hiérarchie par le prisme du management interculturel

Q7 réponse A : Il est trop autoritaire. Même si l’écart est moindre il s’agit de la même logique que pour la question précédente.

Q8 réponse A : ce type de bureau est typique des pays de l’ex-URSS. Regardez lors des émissions de télévision le bureau de Vladimir Poutine.

Q9 réponse C & D : ce mobilier de bureau typique des pays à indice de distance hiérarchique faible, comme les pays occidentaux. Vous le trouverez très rarement en Russie. Sauf dans le bureau d’un manager expatrié, qui a souhaité conserver le style de sa culture de référence.

Q10 réponse D : en Suède l’acceptation des inégalités est faible. Une des images peu de chance d’exister. Elle a aussi assez peu de chance de faire rire le lecteur.

Conclusion du cours en management interculturel :

Si vous avez plus de 8 bonnes réponses, félicitations à vous. Vous maîtrisez les fondamentaux de l’indice de distance hiérarchique dans le management interculturel. Si vous avez entre quatre et sept bonnes réponses, vous avez quelques notions. Nous vous proposons un cours de management interculturel pour approfondir vos connaissances. Vous devrez remplir le formulaire avec votre prénom et votre adresse courriel. Le parcours de formation en management interculturel comprend un cursus affaires internationales. Dans ce parcours ou solliciterez votre intelligence interculturelle

Merci de votre confiance.

Vous pouvez aussi nous contacter :

NOM

E-MAIL

SUJET

MESSAGE

Vous aurez besoin de comprendre la communication multiculturelle. Les enjeux du management interculturel et des contextes interculturels sont une des clés pour les expatriés. Cela quel que soit votre secteur d’activité. Motiver et piloter des équipes à l’international c’est prendre en compte l’interculturalité. Cela permet de manager en mode transversal., selon les pays et les cultures.

Dans la formation continue, il existe une spécialisation en gestion de projet. Vous pouvez aussi vous former à la gestion des ressources humaines dans une grande école. Certaines offrent les programmes suivants :
Master en management stratégique.

Cursus de formation sur les échanges internationaux
Mastère spécialisé en management international.
Bachelor en management des ressources humaines.


Devenir manager c’est développer vos compétences managériales. Une telle spécialisation dans une grande école est un plus. Cependant, un double diplôme en international business et en langues étrangères est une des clés de l’insertion professionnelle.